Les différentes catégories des gens face au Ramadan

Postulez les themes religieux dans ce forum

Modérateurs: Moderatrices du Forum des Filles Soninkara, Moderateurs Soninkara

Les différentes catégories des gens face au Ramadan

Messagepar hadamarémé » Sam Juil 24, 2010 6:20 pm

Chers frères et sœurs en Islam! As-salamou alaïkoum wa rahmatoullah!

Louanges à Allah qui a créé les hommes et les a repartis en différentes catégories dans le savoir, la foi, l'intelligence, la force, l'action, ... Je témoigne qu'il n'y a point de divinité digne d'adoration hormis Allah l'Unique sans associé et je témoigne que Mouhammad est Son serviteur et Son Envoyé le meilleur de ceux qui ont prié et jeûné et le plus sincère de tous les hommes envers Allah extérieurement et intérieurement. Qu'Allah lui accorde Ses prières, Son salut et Ses bénédictions ainsi qu'à sa sainte famille et à ses fidèles compagnons!



Chers frères et sœurs en Islam! Craignez Allah et cherchez les moyens qui vous rapprochent de Ses miséricordes et de Ses faveurs et vous éloignent de Son courroux et de Son châtiment. Profitez des occasions de spiritualité qu'Allah vous offre et accueillez-les avec une bonne intention et des oeuvres pieuses qui plaisent à Allah le Très Haut. Une des plus grandes occasions de spiritualité offertes par Allah à Ses serviteurs soumis est sans doute la venue du mois béni de Ramadan. Sachez alors que les gens se répartissent en plusieurs catégories dans l'accueil du mois de Ramadan:

- La première catégorie est celle de ceux qui attendent impatiemment la venue de ce grand mois d'adoration et de spiritualité islamique, et dont la joie augmente au fur et à mesure qu'il s'approche. Ainsi, ils se préparent moralement, physiquement et matériellement pour accueillir ce mois béni de Ramadan. Une fois parvenus au Ramadan, ils fournissent le maximum d'efforts dans la pratique de différentes adorations tels que: la prière, le Zikr, la récitation du Saint Coran, l'aumône, les visites en Allah, la recommandation du bien et l'interdiction du mal...

Cette catégorie est la meilleure des catégories; elle est celle des gens qui ont compris le véritable sens, la valeur et l'importance de ce mois béni de Ramadan. Ils le jeûnent donc avec foi, sincérité et amour, et le considèrent comme une occasion qui peut ne pas se renouveler.

- La deuxième catégorie est celle de ceux qui passent le Ramadan sans subir aucune de ses influences. Ils n'augmentent ni en foi ni en bonnes œuvres. Le Ramadan passe en les laissant tels qu'il les a trouvés. Ils ont ainsi volontairement laissé passer une occasion inestimable sans en profiter. Ils le regretteront le jour du Jugement Dernier et se mordront le doigt de remords infinis; ils voudront s'amender le jour où l'amendement et le regret ne leur serviront à rien. Ceux-là ont commis une grande injustice à leurs âmes et crieront comme cet injuste à propos duquel Allah dit: "Le jour où l'injuste se mordra les deux mains et dira: "Hélas pour moi! Si seulement j'avais suivi chemin avec le Messager. Malheur à moi! Hélas! Si seulement je n'avais pris un tel pour ami! Il m'a, en effet, égaré du rappel (le Coran), après qu'il me soit parvenu.". Et le Diable déserte l'homme après l'avoir tenté". Sourate 25; versets 27 à 29.

Cette catégorie est celle des perdants c'est-à-dire ceux qui n'ont pas su profiter des grâces et bienfaits de ce mois béni de Ramadan. Il est dit, en effet, dans un Hadîs rapporté par Addaïlami que: "Celui dont deux de ses jours sont égaux en œuvre, est un perdant". Que dire alors de celui dont deux de ses mois ou ans sont égaux en œuvre?

- La troisième catégorie est celle de ceux qui ne connaissent Allah et les mosquées que pendant le mois de Ramadan. Quand vient le Ramadan, on voit cette catégorie de gens qu'on appelle péjorativement " les ramadaniens" ou "les libérés de Satan", remplir les mosquées pendant les prières, en particulier les prières d'Ichâ' et de Tarâwih. Mais, une fois le Ramadan passé - ou parfois avant même la fin du Ramadan - on ne retrouve plus leurs traces à la mosquée ni dans les lieux de prêches. Ils abandonnent même la prière obligatoire - qu'Allah nous en préserve! - Cette catégorie est celle des gens qui se fatiguent car ils n'ont pas de récompense pour leur jeûne tant qu'ils n'observent pas les autres piliers de l'Islam, en particulier la prière qui demeure la condition sine qua none de l'acceptation de toutes les bonnes œuvres. Sans prière, aucune œuvre ne sera acceptée du serviteur.

- La quatrième catégorie est celle de ceux qui jeûnent en s'abstenant de manger, de boire, d'avoir des relations intimes avec leurs partenaires; mais qui passent leurs journées à critiquer les autres, à les dénigrer, à les calomnier et à médire d'eux, à mentir, à faire de faux témoignages et à se moquer des croyants et des croyantes. Cette catégorie est celle des gens qui, non seulement, se fatiguent, mais encaissent également des péchés, sans compter qu'Allah ne les récompensera pas pour un jeûne accompli dans ces conditions. Le Prophète prière et salut d'Allah sur lui a dit: "Quiconque n'abandonne pas le faux témoignage ni ne le condamne, Allah n'a point besoin qu'il délaisse sa nourriture et sa boisson". C'est-à-dire Allah n'a pas besoin de son jeûne. Malheureusement combien de gens prétendent jeûner alors qu'ils commettent ce genre de péchés? Ils oublient ou ignorent que les péchés sont interdits en tout temps et en tout lieu, et qu'ils deviennent encore plus graves pendant ce mois béni de Ramadan.

Prenez donc garde car les conséquences d'un tel comportement sont fâcheuses dès ici-bas. En effet, la calomnie et la médisance -qui sont devenues aujourd'hui, malheureusement, monnaie courante- constituent deux facteurs fondamentaux de désintégration sociale et de division. La calomnie, la médisance et la critique des autres, sont devenues un fléau social généralisé à tous les niveaux: dans les familles, les bureaux, les salles de réunion, les mosquées. Il est rare et difficile de trouver quelqu'un qui vous entretient sans que l'entretien ne finisse -s'il n'a pas débuté- par la critique des autres. On a ainsi tendance à voir le respect de la dignité des autres, de leurs personnes, de leurs honneurs, de leurs biens voire de leurs sangs, disparaître d'entre les gens. L'éducation matérialiste dépourvue de l'enseignement des valeurs morales et vertus humaines a conduit bon nombre des gens à classer au second rang tout ce qui fait réellement d'un homme un être humain digne de ce nom à savoir: l'amour des autres, l'altruisme, le respect, la compétence dans le travail, le souci d'être utile aux autres en partageant avec eux ce que l'on possède comme richesse, connaissance, compétence, expérience...

Ce n'est donc pas étonnant que nous trouvions même pendant le mois de Ramadan, ce mois de concurrence dans l'accomplissement de bonnes œuvres, des gens dits musulmans qui prétendent jeûner en s'abstenant de manger et de boire; mais qui n'hésitent pas à manger crue la chair de leurs frères, à imputer des mensonges contre leurs frères voire porter atteinte à leurs biens, à leur honneur et à leur sang, pour avoir une bouchée de pain ou pour être écouté d'un "x" ou d'un "y", ou pour avoir un boulot ici ou là. Que veut dire alors être musulman et que veut dire alors jeûner?

Le Prophète prière et salut d'Allah sur lui a dit: " Le jeûne ne consiste pas à se retenir de manger et de boire, mais à s'abstenir des frivolités et des turpitudes". Et il a dit: "Le musulman est celui qui met les autres musulmans à l'abri du mal de sa langue et de sa main"...

- La cinquième catégorie qui est celle de ceux qui ont transformé les journées du Ramadan en nuits et les nuits en journées c'est-à-dire qui dorment toute la journée et veillent toute la nuit soit dans la désobéissance au Seigneur, soit dans le rattrapage des repas qu'ils n'ont pas pu manger pendant la journée. Ce dernier point concerne surtout certains individus qui n'ont pas compris le vrai sens du jeûne ni ses différents avantages sur les plans spirituel, social, économique et sanitaire. On trouve par conséquent ce genre de gens pour qui le Ramadan n'est qu'un transfert des heures de repas; si bien qu'ils passent toute la nuit à se gaver de nourriture et de boissons de toutes sortes. De tels gens ne pourront jamais goûter aux délices et à la joie de l'adoration. En outre, on dit que l'homme est moitié-ange et moitié-animal, c'est-à-dire qu'il est composé d'esprit et de matière. S'il développe l'esprit au détriment de la matière, il tendra vers l'état angélique; et s'il développe la matière au détriment de l'esprit, il tendra vers l'état animal. Ceux qui font du jeûne un simple transfert des heures de repas ne pourront pas profiter de ses avantages spirituels dont le développement de la spiritualité et l'élévation vers l'état angélique. Par ailleurs, ils ne pourront pas profiter des innombrables avantages sanitaires que renferme le jeûne. Il faut signaler que le jeûne est aujourd'hui utilisé dans la thérapeutique de certaines maladies notamment les maladies gastriques. Ceci concerne ceux qui ont transformé les nuits de Ramadan en journées, pour manger, bavarder et encaisser des péchés.

Quant à ceux qui ont transformé les journées, pour dormir et ne rien faire, ils perdent de vue que le jeûne est justement institué pour nous apprendre l'endurance, la patience et pour nous faire aussi sentir ce que vivent les pauvres chez qui l'abstinence est permanente pour manque de nourriture. Comment sentir tout cela si on passe la journée à dormir? Et généralement ce sont ceux qui dorment toute la journée qui veillent toute la nuit dans les futilités. Que ceux-ci se rappellent d'une part que la plupart des batailles islamiques entre les musulmans et les mécréants avaient eu lieu pendant le mois de Ramadan, et que d'autre part, l'Islam condamne l'oisiveté, le désœuvrement et incite au travail pour ce bas monde et l'au-delà.

- La sixième catégorie est la pire de toutes les catégories: elle est celle de ceux qui ne connaissent Allah ni pendant le Ramadan ni en dehors du Ramadan. Ce sont ceux qui ignorent le but réel de leur existence sur terre et qui se demandent s'ils vivent pour manger ou s'ils mangent pour vivre? Ceux-là sont les mécréants à propos desquels Allah le Très Haut a dit:

- "Et ceux qui mécroient jouissent et mangent comme mangent les bestiaux; et le Feu sera leur dernier lieu de séjour". Sourate 47; verset 12.

- "Nous avons destiné beaucoup de djinns et d'hommes pour l'Enfer. Ils ont des cœurs, mais ne comprennent pas. Ils ont des yeux, mais ne voient pas. Ils ont des oreilles, mais n'entendent pas. Ceux-là sont comme les bestiaux, même plus égarés encore. Tels sont les insouciants". Sourate 7; verset 179. Qu'Allah nous protège et qu'Il nous conforme à ce qu'Il aime et agrée!

- La septième catégorie est celle de ceux qui défient Allah, Son Messager et Ses serviteurs en jeûne. Ceux-là, non seulement, ils ne jeûnent pas mais commettent leurs péchés ouvertement et publiquement. En effet, certains préparent de la nourriture et la vendent pendant la journée du Ramadan et d'autres l'achètent et la mangent en présence de ceux qui jeûnent sans honte ni vergogne ni respect des sentiments et du culte des musulmans. Mais plus que cela, certains ouvrent leurs débits de boissons alcoolisées, les vendent et les boivent au su et au vu de tout le monde pendant la journée et la nuit de ce mois saint. Certains d'autres jouent aux instruments de musique au cours des occasions de baptême et de mariage et font danser hommes et femmes, grands et petits, célibataires et mariés... Ceux-là ne seront pas pardonnés tant qu'ils n'ont pas abandonné définitivement ces péchés pendant et en dehors du mois du Ramadan en se repentant sincèrement. Le Prophète prière et salut d'Allah a en effet dit: "Toute ma communauté sera pardonnée sauf ceux qui commettent les péchés ouvertement". Et quel péché est plus ouvert que de désobéir à Allah en plein Ramadan en mangeant, en buvant et en dansant? Cette catégorie est celle des gens qui attirent les rigueurs et la punition d'Allah sur les hommes. Qu'Allah nous protège!... Chers frères et sœurs en Islam, voilà les différentes catégories de gens pendant le mois de Ramadan. Oui, "Il y a parmi nous des vertueux et [d'autres] qui le sont moins: nous étions divisés en différentes catégories". Sourate 72, verset 11. Oui, "Il y a parmi nous les Musulmans (les vrais soumis à Allah), et il y a les Qâsitoûn (injustes qui ont dévié). Et ceux qui se sont convertis à l'Islam sont ceux qui ont cherché la droiture. Et quant aux Qâsitoûn (injustes qui ont dévié), ils formeront le combustible de l'Enfer". Sourate 72, versets 14 et 15. Oui, Allah le Très Haut a raison: "C'est Lui qui vous a créés. Parmi vous [il y a] mécréant et croyant. Allah observe parfaitement ce que vous faites". Sourate 64, verset 2. Qu'Allah nous protége ! Qu'Allah nous aide à nous purifier intérieurement et extérieurement! Qu'Il nous aide à mieux comprendre Sa religion et à mieux la pratiquer! Qu'Allah nous accorde la santé, l'autosuffisance matérielle, la quiétude et la paix dans nos âmes, nos familles et nos pays islamiques!
Maintiens le lien avec celui qui te fuit, sois bon avec celui qui t'a causé du tort, et dis la vérité même si elle est à ton détriment

L'opprobre n'est pas attaché à la personne insultée mais à celui qui se nourrit d'injures.

FRANCE= Force de Rapatriement des Africains Non Connus par l'Europe
Avatar de l’utilisateur
hadamarémé
Modos
Modos
 
Messages: 1461
Enregistré le: Dim Oct 15, 2006 6:21 pm
Sexe: Garçon

Les différentes catégories des gens face au Ramadan

Soninkara
 

Retourner vers Religions-Soninké

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 3 invités