Les affections dermatologiques (dermatose, eczéma, acné et a

Sujets sur le Sénégal

Modérateurs: Moderatrices du Forum des Filles Soninkara, Moderateurs Soninkara

Les affections dermatologiques (dermatose, eczéma, acné et autres…) : « Même les spécialistes ont du mal à les distinguer les unes des autres »

Messagepar julie » Jeu Déc 25, 2008 11:49 am

Les affections dermatologiques (dermatose, eczéma, acné et autres…) :
« Même les spécialistes ont du mal à les distinguer les unes des autres »


Si certaines affections de la peau sont signes d’une maladie de la peau comme les furoncles, les verrues, les eczémas et autres, d’autres sont signes d’une autre maladie qui se cache derrière, comme par exemple les boutons qui accompagnent la rougeole, ou les taches dues à la malnutrition. D’autres boutons ou plaies peuvent signaler une maladie plus grave comme la tubercule, la syphilis, la lèpre

Image


Au Sénégal, 90% de la population serait touché par ces affections dermatologiques. Et parmi les couches de la population les plus touchées, figurent en bonne position les femmes qui s’adonnent à la dépigmentation. Le stress peut aussi être évoqué comme une autre cause de ces affections dermatologiques. En effet, les maladies de la peau se comptent par centaine mais je parlerai ici uniquement des affections les plus courantes.

Quelles sont les affections les plus courantes ?

Les affections touchant la peau sont nombreuses mais certains signes nous permettent de les reconnaître. On distingue :

• La gale. Lorsque l’on note de petits boutons qui démangent. Ces boutons apparaissent d’abord sur le poignet et les doigts.

• Des infections dues à des bactéries. Ici on observe des boutons ou des plaies purulents ou enflammés. Il peut y avoir des ganglions.

• L’acné. Des boutons sur le visage ; parfois avec du pus.

• L’impétigo. Des boutons ou des plaies avec des croûtes comme du verre, jaunâtre.

• L’ulcère tropical. Une plaies dont les bords sont douloureux, qui s’agrandit, se creuse.

• L’ulcère du à une mauvaise circulation (diabète parfois). Une plaie qui dure longtemps, violacée, sur le pied, chez les personnes âgées ayant des varices.

• La syphilis (maladie vénérienne). Une plaie ou un bouton sur les parties sexuelles, indolore, sans démangeaison.

• Les escarres. Plaies sur les os et les articulations chez les malades longtemps alités.

• Lèpre. Plaies sur les mains ou les pieds, insensibles à la piqûre d’une aiguille.

• Abcès. Boules douloureuses et chaudes qui soulèvent et tendent la peau et qui percent parfois.

• Un type de tuberculose. Des ganglions dans le cou, qui éclatent, cicatrisent et recommencent.

• Masque de grossesse. Des taches sur le front et les joues chez la femme enceinte.

• Malnutrition. Des zones qui semblent brûlées par le soleil, sur les bras, les jambes, la nuque, le visage. Ou bien des taches violacées chez l’enfant qui a déjà les pieds enflés.

• Infection à champignon. Des petites taches blanches, rondes ou de formes diverses, sur la figure et le corps, surtout chez l’enfant.

• Vitiligo. Des taches blanches sur les mains, pieds, les lèvres. (débute seule, sans autre signe)

• Eczéma ou « courabeute ». Taches avec des ampoules, sur les joues et les plis.

• Infection bactérienne grave. Une tache rouge, enflammée, chaude, douloureuse, qui avance.

• Rougeur due aux urines ou à la chaleur. Une région rouge entre les jambes du bébé.

• Psoriasis. De grosses taches rouges ou grisâtres, avec des écailles argentées, souvent chroniques.

• Teigne (infection à champignon). De petits ronds qui grandissent et qui démangent.

• Stade avancé de la syphilis. De gros ronds, sans démangeaison, aux bords saillants.

• Cancer de la peau. Petits ronds, parfois avec trou au milieu, sur les tempes, le nez, la nuque

• Réaction allergique. Des rougeurs qui démangent beaucoup, apparaissent et disparaissent soudainement.

• Dermatite de contact. Des ampoules avec des rougeurs qui démangent.

• Varicelle. De petites ampoules sur tout le corps, avec fièvre.

• Zona. Il apparaît un trait ou une tache avec de toutes petites ampoules (vésicules) contenant un liquide, douloureuses, souvent sur le dos, le cou ou le visage. Ces ampoules se recouvrent d’une petite croûte jaune et disparaissent au bout de 2 ou 3 semaines.

• Herpes. Vésicules localisées près de la lèvre et qui viennent quand on a la fièvre ou que l’on est affaibli.

• Gangrène. Une zone grisâtre ou noire, malodorante, avec des ampoules, qui avance. C’est une infection bactérienne très grav

• Rougeole. De petits boutons sur tout le corps avec fièvre chez un enfant très malade.

• Fièvre typhoïde. Après quelques jours de fièvre, des boutons apparaissent sur tout le corps, chez un sujet très malade.

Toutes les affections dermatologiques au Sénégal se résument à « ndoxum siti et courabeut ». Au Sénégal, toutes les affections dermatologiques se résument aux deux expressions : « ndoxum siti » et « courabeut » alors que les maladies dermatologiques sont nombreuses comme je viens de le démontrer ci-dessus. Pour certains, « courabeut » et « ndoxum siti » renvoient à la même maladie, pour d’autres « ndoxum siti » semble être appliqué aux affections purulentes.

On confond souvent ces deux types d’affection à la syphilis car, hormis la syphilis vénérienne, il y a ce que l’on appelle la syphilis endémique qui se manifeste par une affection dermatologique. Très fréquente dans certaines zones, cette maladie peut se transmettre de la mère au fœtus, mais n’est pas forcément héréditaire. Ce type de syphilis peut s’attaquer aux os et occasionner une malformation osseuse. Parmi les affections les plus courantes au Sénégal, on note la teigne due à un champignon et s’attaquant le plus souvent aux enfants. Elle est favorisée par le manque d’hygiène et la promiscuité. On note aussi les plaies hivernales, très contagieuses.

Le pied d’athlète, une affection qui se loge entre les orteils, fait partie des affections récidivantes. De manière générale, beaucoup de ces affections dermatologiques se traitent sans grande difficulté par les plantes médicinales si elles sont prises en charge à temps. Il faut quand même noter que certaines affections peuvent réapparaître quelques années plus tard sans raison apparente. Notons enfin que le stress a un effet aggravant sur les maladies de la peau.



Quels sont remèdes à utiliser contre ces affections dermatologiques ?

1 - La gale. Enduire le corps d’une pâte obtenue en pétrissant de beurre végétal une écorce pilée de Fagara xanthoxyloides ou denguidek en wolof.

2 - Gale infectée. Se laver dans une décoction des racines d’Anona senegalensis communément appelé dugoor en wolof.

3 - La teigne. Etendre sur le mal une pâte obtenue en pétrissant de graisse des cônes de maïs carbonisés et pilés. On peut aussi enduire la tête rasée et proprement nettoyée à l’eau, d’une poudre obtenue en pétrissant de graisse des fleurs de rônier mâle carbonisées et pilées. Ou laver la tête bien rasée dans une infusion de feuilles de Dichrostachys lomerata ou « sing » en wolof.

4 - Herpès. Carboniser des fleurs de rônier mâle. Ecraser avant de le pétrir de graisse. Enduire le mal de la pâte obtenue.

5 - Eczéma ou « courabeut ». Enduire le corps de feuilles vertes écrasées de Cassia alata ou « mbâta ». Un bain dans une eau salée contenant des feuilles pulvérisée de Guiera senegalensis ou « nguer » en wolof

6 - Chute de cheveux. Enduire le cuir chevelu d’une pommade composée des épluchures de banane carbonisées, pilées et pétries de beurre de vache. On peut aussi piler des fruits ou fleurs de Cassia sieberiana ou « sendjégne ». Pétrir le produit obtenu de graisse et se servir de la pâte obtenue pour enduire les cheveux défaits qu’on serre ensuite dans un mouchoir de tête. Rend la chevelure abondante, longue. Il est possible aussi de frotter le cuir chevelu de feuilles vertes pulvérisées d’Adansonia digitata ou gouye en wolof.

7 - Plaie syphilitique. Réduire en poudre des écorces de Securidaca longippedunculata ou « fuuf ». Bouillir le bois ainsi débarrassé de ses écorces. Nettoyer la plaie avec la décoction obtenue. Appliquer la poudre sur le mal.

8 - Lèpre nodulaire. Infuser 100 feuilles de Ficus thonningii ou « daubaalé » . Boire de l’infusion, se servir d’une portion de celle-ci pour s’enduire le corps ? Répéter à raison d’une fois par jour, l’opération sept fois.



Serigne Samba Ndiaye : Tradipraticien, Phytothérapeute

Site web : http://www.sambamara.com skype : sambamara
Avatar de l’utilisateur
julie
Madi Kaama naxando
Madi Kaama naxando
 
Messages: 600
Inscription: Mer Fév 06, 2008 8:25 pm
Sexe: Fille

Les affections dermatologiques (dermatose, eczéma, acné et autres…) : « Même les spécialistes ont du mal à les distinguer les unes des autres »

Soninkara
 

Re: Les affections dermatologiques (dermatose, eczéma, acné et autres…) : « Même les spécialistes ont du mal à les distinguer les unes des autres »

Messagepar karta » Jeu Déc 25, 2008 2:26 pm

pour les femmes africaines c'est la dépigmentation de la peau ki est à l'origine de beaucoup de leurs maladies.
karta
Mukke
Mukke
 
Messages: 24
Inscription: Jeu Juin 12, 2008 4:54 am
Sexe: Garçon

Re: Les affections dermatologiques (dermatose, eczéma, acné et autres…) : « Même les spécialistes ont du mal à les distinguer les unes des autres »

Messagepar Guidimakha » Ven Déc 26, 2008 11:59 am

karta a écrit:pour les femmes africaines c'est la dépigmentation de la peau ki est à l'origine de beaucoup de leurs maladies.

tu as bigrement raison en dépit de la généralisation et de la caricature
Avatar de l’utilisateur
Guidimakha
Madi Kaama tuguné
Madi Kaama tuguné
 
Messages: 92
Inscription: Jeu Fév 14, 2008 5:37 am
Localisation: Afrique
Sexe: Garçon


Retourner vers Soninké de Sénégal - Sujets sur le Sénégal

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité