PLAT DE RIZ AVEC DES TESSONS DE BOUTEILLES : Adama Awa Diop,

Sujets généraux de Société - Société Soninké

Modérateurs: Moderatrices du Forum des Filles Soninkara, Moderateurs Soninkara

PLAT DE RIZ AVEC DES TESSONS DE BOUTEILLES : Adama Awa Diop, accusée d’avoir voulu tuer son mari

Messagepar Modou Mbacke » Mer Avr 09, 2008 1:57 am

Agée aujourd’hui de 26 ans, la dame Adama Awa Diop quitte la prison où elle séjournait depuis octobre 2007. Accusée d’avoir voulu liquider son mari par un plat de riz garni de tessons de bouteille, elle a été finalement acquittée par la Cour d’assises de Kaolack.

La première affaire au rôle de la Cour d’assises de Kaolack à être jugée hier a porté sur une affaire de tentative de meurtre. L’accusée, Adama Awa Diallo, née en 1982 à Tambacounda, a été inculpée et placée sous mandat de dépôt, le 17 octobre 2007. Hier, elle a comparu devant la barre de la Cour d’assises de Kaolack, après avoir été jugée une première fois le 29 septembre 2005 suite à une plainte déposée par son mari, le sieur Abdou Karim Diallo, au commissariat de Tambacounda. Ce dernier avait expliqué dans ladite plainte qu’Adama Awa Diallo avait tenté de le tuer en lui présentant un plat de riz dans lequel étaient dissimulés des tessons de bouteille.

Au cours de l’enquête, Adama Awa Diallo avait reconnu les faits à tous les stades de la procédure. Elle justifiait ainsi son geste au seul motif qu’après 10 ans de mariage, elle ne pouvait plus supporter les conditions de vie difficiles dans lesquelles elle était, le traitement humiliant que lui réservait son époux qui l’avait, selon ses déclarations, délaissée au profit d’une autre épouse. L’enquête de personnalité ayant révélé que l’inculpée était illettrée et a grandi dans un milieu modeste, il est apparu qu’il existait bien des charges suffisantes contre Adama Awa Diallo qui avait tenté de donner la mort à son mari, Abdou Karim Diallo. Une tentative manifestée par un début d’exécution, mais n’a manqué son effet que par des circonstances indépendantes de sa volonté. Des faits prévus et punis par les articles 280 et 289 du code pénal.

Mais, hier, devant la barre de la Cour d’assises, le mari plaignant ne s’est même pas présenté. L’accusée, quant à elle, défendu par l’avocat Me Ibrahima Bèye, a nié les faits en déclarant que lors de l’enquête, elle avait voulu tout simplement assumer la responsabilité d’un tel acte au risque de voir toute sa famille être mêlée dans une affaire qui la concerne toute seule et agrémentée d’un succulent plat de riz garni de tessons de bouteille. Mais, en réalité, il n’y avait rien de tout cela, nie-t-elle.

Dans son réquisitoire, le Procureur, El Hadji Gora Seck, a reconnu l’accusée coupable de tentative de meurtre et a requis une peine de cinq ans de travaux forcés. Mais la Cour ne l’a pas suivi dans sa logique et a préféré prononcer l’acquittement d’Adama Awa Diallo.

Auteur: M. SAGNE

Image
Mbacke Bala Aïssa
Bientôt marié à Sanaa Lathan

Image
Avatar de l’utilisateur
Modou Mbacke
Madi Kaama
Madi Kaama
 
Messages: 2094
Enregistré le: Jeu Jan 04, 2007 7:03 pm
Localisation: Canada
Sexe: Garçon

PLAT DE RIZ AVEC DES TESSONS DE BOUTEILLES : Adama Awa Diop, accusée d’avoir voulu tuer son mari

Soninkara
 

Retourner vers Sujets de Société - Société Soninké

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot], Google Adsense [Bot] et 3 invités