Petits récapitulatifs sur les différents coutumes soninkés

Mariage, Circoncision,Traditions, cérémonies et coutûmes

Modérateurs: Moderatrices du Forum des Filles Soninkara, Moderateurs Soninkara

Petits récapitulatifs sur les différents coutumes soninkés

Messagepar coolmiss » Ven Jan 05, 2007 12:20 am

* Le mariage

Chez les Soninké
Le mariage dans un milieu comme celui-ci est traditionnellement plus une alliance entre familles qu' une union entre individus. Toutefois il peut sembler que les sentiments individuels sont de plus en plus pris en compte. L'âge du mariage est généralement différent pour les garçons et pour les filles. Lorsqu'il s'agit d'un premier mariage, l'époux a entre 25 et 30 ans. Pour la jeune fille, c'est très souvent entre 15 et 17 ans qu'elle se marie. Pour un second, troisième ou quatrième mariage, la différence d'âge est en général encore plus élevée.Cependant, il semblerait que de nos jours l'âge de se marier diminue.

* La dot

Chez les Soninké:
Il s'agit d'un ensemble de dons dont l'importance peut varier considérablement selon les cas, faits par le marié (aidé de sa famille) à son beau-père et à sa famille. Il s'agit donc du système autrefois en vigueur en France (la dot était payée par le père de la mariée à son gendre et/ou à sa famille). (source:"Parlons soninké", GIRIER Christian, ed.L'harmattan, 1996, p.204).

"Futté"
On distingue en droit deux sortes de dons : le futte (dot véritable) qui correspond à une prescription religieuse, dont le montant est en principe codifié, mais qu'il est bien vu de dépasser et qui doit théoriquement revenir en fin à la fiancée elle-même. Cependant, versé à son père, il reste souvent sa propriété, celui-ci pouvant justifier que cela ne compense que partiellement les frais occasionnés par le "trousseau" de la mariée. Des cadeaux destinés aux parents de la fille : père, mère et jusqu'à ce jour : grands-parents, frères du père...Beaucoup moins codifiées, ces prestations dont le montant a pu être discuté lors des multiples va-et-vient de l'intermédiaire (le faaré) peuvent consitituer une dépense considérable : pièces de tissu, têtes de bétail, or et monnaie...De l'avis général, cette catégorie de dépenses s'est particulièrement accrue dans les dernières décennies.

* Le deuil

Lorsqu'un homme meurt, sa femme est tenue à un délai de veuvage de 4 mois et 10 jours pendant lequel elle doit porter des vêtements sombres, ne pas sortir et, bien entendu, ne pas se remarier. Ce délai permet en particulier de constater si elle était enceinte lors du décès de son mari et de lui en attribuer sans ambiguïté la parternité. Ce délai passé, elle peut se remarier et, cette fois, en tant que "grande femme", elle aura à accepter ou refuser elle-même l'offre d'éventuels prétendants".

Chez les Soninké :
Il est de coutume que la famille du défunt mari lui propose d'épouser un de ses frères. Cette solution a l'avantage de ne pas rouvrir le dossier de la dot qui, si la femme refuse et rentre chez son père en attendant une nouvelle demande, devra être remboursée. De fait, tout le monde s'unit pour faire pression sur la femme. Tous les arguments son employés : respect de la tradition, avantage financier de son père, simplicité de la formule, difficulté supposée pour une "grande femme" à trouver un prétendant (surtout si elle parait se brouiller avec première belle famille)...et ils doivent être convaincants puisque c'est généralement dans ce sens que la situation se dénoue. C'est certainement une cause importante de l'augmentation de la polygamie chez les hommes de plus de 45 ans constatée par ailleurs. Un veuf peut se remarier après un délai de décence que lui peut apprécier, mais qui ne lui est pas imposé

* Le divorce

En milieu Soninké
Il n'en est pas de même pour la procédure du divorce qui consiste à rompre le lien conjugal en invoquant une raison socialement admise de la rompre. Les représentants des deux familles vont présenter leurs griefs devant un arbitre (chef du village, mange, ou naxamala, selon la caste des plaignants). Si les torts du mari sont reconnus, il abandonnera la dot. Si les torts reviennent à la femme, sa famille devra rembourser son mari. La procédure de divorce est forcément une longue attente. Cet espace de temps laisse la place à toutes sortes d'interventions de conciliation. Néanmoins, les divorces sont relativement fréquents, qu'ils aient été reclamés par l'homme ou par la femme. Dans tous les cas de répudiation, le mari signale par sa démarche qu'il renonce à récupérer les dépenses qu'il a engagées pour le mariage. La dot et la valeur des cadeaux faits à la belle-famille leur restent acquis. Le beau-père est même en droit, s'il juge la procédure vraiment abusive, de demander une deuxième dot (compensation du préjudice moral causé à sa fille).

je pense avoir fait un petit récapitulatif de tous :wink:
Ne soyez pas trop gourmand:"on hasarde de perdre en voulant trop gagner"

à toi, papa: "un seul être vous manque, et tout est dépeuplé."

Le soninkaxu, ma raison d'être
Avatar de l’utilisateur
coolmiss
Modos
Modos
 
Messages: 711
Enregistré le: Mer Sep 27, 2006 7:02 pm
Localisation: Paris
Sexe: Fille

Petits récapitulatifs sur les différents coutumes soninkés

Soninkara
 

Messagepar Ndeye Amy » Ven Jan 05, 2007 6:55 am

lOl c'est fou ce qu'en afrique de l'ouest, les cultures se ressemblent parfois. C'est à peu de chose près ce qui existe chez nous, chez les wolofs.
cela prouve de facto que nos différentes cultures ont la même source: l'empire du ghana. de ce dernier est issu toutes les langues du groupe lingustique Mandé.
Ndeye Amy,
« Le savoir-faire c’est certes fondamental, mais le « faire savoir » c’est parfois… vital ! »
Avatar de l’utilisateur
Ndeye Amy
Madi Kaama naxando
Madi Kaama naxando
 
Messages: 486
Enregistré le: Jeu Jan 04, 2007 6:31 am
Localisation: Dakar
Sexe: Fille

Re: Petits récapitulatifs sur les différents coutumes soninkés

Messagepar christophe » Sam Jan 20, 2007 4:58 am

[quote="coolmiss"]* Le mariage

Chez les Soninké
L'âge du mariage est généralement différent pour les garçons et pour les filles. Pour la jeune fille, c'est très souvent entre 15 et 17 ans qu'elle se marie. quote]

Alors toi qu'est-ce que tu attends pour te marrier lol ?
christophe
Mukke
Mukke
 
Messages: 6
Enregistré le: Ven Jan 05, 2007 10:58 pm

Re: Petits récapitulatifs sur les différents coutumes soninkés

Messagepar coolmiss » Sam Jan 20, 2007 1:27 pm

christophe a écrit:
coolmiss a écrit:* Le mariage

Chez les Soninké
L'âge du mariage est généralement différent pour les garçons et pour les filles. Pour la jeune fille, c'est très souvent entre 15 et 17 ans qu'elle se marie. quote]

Alors toi qu'est-ce que tu attends pour te marrier lol ?


salut christophe,

déjà pour quelqu'un qui me dit qu'il va souvent en afrique. quand tu arrives là bas, tu dois sûrement avoir les yeux fermés. il y'a de plus en plus de jeunes filles qui se marient tard et c'est quasiment devenu rare d'avoir un mari à 15 ans mais bon!.... et en ce qui concerne mon cas, je t'ai déjà dit que ce n'est pas ton problème donc motus et bouche cousue.
Ne soyez pas trop gourmand:"on hasarde de perdre en voulant trop gagner"

à toi, papa: "un seul être vous manque, et tout est dépeuplé."

Le soninkaxu, ma raison d'être
Avatar de l’utilisateur
coolmiss
Modos
Modos
 
Messages: 711
Enregistré le: Mer Sep 27, 2006 7:02 pm
Localisation: Paris
Sexe: Fille

Messagepar La Négritude » Mar Jan 23, 2007 3:04 am

:D
Signez la pétition contre les tests ADN imposés aux immmigrés : http://www.touchepasamonadn.com
.
Avatar de l’utilisateur
La Négritude
Madi Kaama naabaxa
Madi Kaama naabaxa
 
Messages: 247
Enregistré le: Mar Sep 05, 2006 10:21 pm
Localisation: Paris
Sexe: Garçon

Messagepar La Négritude » Mar Jan 23, 2007 3:09 am

C'est vrai que de nos jours, dans les villages, tu trouveras pas mal de vieilles de filles ; du coup l'âge moyen des mariages pour les filles a largement évolué, il est passé de 17 ans à 20 ans au jour d'aujourd'hui.
Mais attention, cela n'est pas dû à une pénurie de maris hein, mais c'est plutôt les garçons qui préfèenrent attendre de pouvoir s'assumer économiquement/financièrement avant de parler de mariage, ce qui se comprend à notre époque où tout tourne autour de l'argent, époque où l'individualisme sévit avec une férocité inégalée.
Signez la pétition contre les tests ADN imposés aux immmigrés : http://www.touchepasamonadn.com
.
Avatar de l’utilisateur
La Négritude
Madi Kaama naabaxa
Madi Kaama naabaxa
 
Messages: 247
Enregistré le: Mar Sep 05, 2006 10:21 pm
Localisation: Paris
Sexe: Garçon

Messagepar fofana » Jeu Jan 25, 2007 12:05 pm

...aussi parce que les parents des filles veulent accorder préférentiellement leur main aux garçons qui sont en europe ou qui ont de l'argent. et puis comme l'a souligne La Négrotude, maintenant tout tourne autour de l'argent et les soninké sont omnubilés par le matérialisme.
Foo Fana ... Le premier de toute chose.
Avatar de l’utilisateur
fofana
Madi Kaama naabaxa
Madi Kaama naabaxa
 
Messages: 318
Enregistré le: Mer Jan 10, 2007 4:49 am
Sexe: Garçon

Messagepar coolmiss » Sam Jan 27, 2007 7:45 pm

fofana a écrit:...aussi parce que les parents des filles veulent accorder préférentiellement leur main aux garçons qui sont en europe ou qui ont de l'argent. et puis comme l'a souligne La Négrotude, maintenant tout tourne autour de l'argent et les soninké sont omnubilés par le matérialisme.


tu veux parler en afrique ou en europe parce que perso, je connais très peu de soninké matérialiste. la plupart du temps, ils donnent en mariage leurs filles à des personnes qui connaissent et qui leur conviennent, peu importe leurs ressources.
Ne soyez pas trop gourmand:"on hasarde de perdre en voulant trop gagner"

à toi, papa: "un seul être vous manque, et tout est dépeuplé."

Le soninkaxu, ma raison d'être
Avatar de l’utilisateur
coolmiss
Modos
Modos
 
Messages: 711
Enregistré le: Mer Sep 27, 2006 7:02 pm
Localisation: Paris
Sexe: Fille

Messagepar Ndeye Amy » Dim Jan 28, 2007 3:24 am

coolmiss a écrit:
fofana a écrit:...aussi parce que les parents des filles veulent accorder préférentiellement leur main aux garçons qui sont en europe ou qui ont de l'argent. et puis comme l'a souligne La Négrotude, maintenant tout tourne autour de l'argent et les soninké sont omnubilés par le matérialisme.


tu veux parler en afrique ou en europe parce que perso, je connais très peu de soninké matérialiste. la plupart du temps, ils donnent en mariage leurs filles à des personnes qui connaissent et qui leur conviennent, peu importe leurs ressources.

je pense que l'analyse de Fofana est assez juste. le matérialisme est passé par beaucoup de choses. ce n'est pas que chez les soninké. ici à dakar; si tu présente à tes parents un garçon modou-modou (qui vient de l'extérieur), tu peux être sûre qu'on te poussera presque dans ses bras s'il n'y a pas de problème de caste.
si lémigration est une véritable hémorragie dans nos pays, c'est aussi parce que nous sommes devenus trop matérialistes à outrance.

@ La Négritude.
dans les villes l'âge moyen des filles tournent aux alentours de 25/27 ans avec beaucoup de disparités. il y a même des filles de 42 ans ...
Ndeye Amy,
« Le savoir-faire c’est certes fondamental, mais le « faire savoir » c’est parfois… vital ! »
Avatar de l’utilisateur
Ndeye Amy
Madi Kaama naxando
Madi Kaama naxando
 
Messages: 486
Enregistré le: Jeu Jan 04, 2007 6:31 am
Localisation: Dakar
Sexe: Fille

Messagepar La Négritude » Dim Jan 28, 2007 4:35 am

Bonsoir,

Moi je ne parlerai pas de matérialisme, car vouloir pouvoir subvenir aux besoins de sa famille ou de son foyer, est au contraire louable et responsable, car se marier en sachant qu'on a pas les moyens de subevenir aux besoins de sa douce moitié ou éventuellement de ses enfants, de nos jours, c'est s'exposer à des conséquences incalculables. Nous sommes qui sommes là aujourd'hui est les taxer de matérialistes, serons les premiers à le s critiquer puisqu'ils n'ont pas les moyens pour assurer financièrement la bonne marche d'un foyer.

Moi je les comprends, et j'aurais fait pareil si j'avais été à leur place.

Ndèye Amy, en effet les vieilles filles ça fourmille dans les grndes villes, je connais beaucoup d'amies citadines dakaroises en France qui ont toutes presque 28 d'âge (certaines 32 ans !) mais toujours célibataires, et elles sont obsédées par ce temps qui passe. C'est un phénom_ène qui va s'acroître dans les années qui viennent, hélas.
Signez la pétition contre les tests ADN imposés aux immmigrés : http://www.touchepasamonadn.com
.
Avatar de l’utilisateur
La Négritude
Madi Kaama naabaxa
Madi Kaama naabaxa
 
Messages: 247
Enregistré le: Mar Sep 05, 2006 10:21 pm
Localisation: Paris
Sexe: Garçon

Suivante

Retourner vers Us et Coutûmes Soninké: Mariage, Cérémonies

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités