La polygamie, pour ou contre ?

Forums de discusions entre filles.

Modérateurs: Moderatrices du Forum des Filles Soninkara, Moderateurs Soninkara

Re: La polygamie, pour ou contre ?

Messagepar kima » Lun Aoû 04, 2008 4:42 pm

kadija a dit « Les filles nous sommes plus nombreuses que les hommes alors laisser la place au deuxième et troisième voir quatrième sinon certaines risquent de ne pas avoir de maris en plus les hommes n'épousent plus ils ont tous peur hi hi hi »


désolé mais c’est faux
c’est souvent un argument qu’emploie la gente masculine pour se « déculpabiliser »
il n’y a pas plus de femmes que d’hommes c’est même le contraire
bien que de part les guerres et les professions difficiles les hommes ont longtemps été plus " exposés " à la mort que les femmes , il n’empêche qu’il y a toujours eu un équilibre naturel

c’est donc faux, voici un lien qui le prouve
http://www.ined.fr/fr/tout_savoir_popul ... estion/53/

apres dans certains endroits oui on peut trouver des disparités par exemple dans l’âge (+ de vieux hommes que de jeunes hommes en âge de se marier) mais il y a plus d’hommes que de femmes, surtout en Afrique !!! A cela en plus si on conçoit que certains mœurs y étant mois importants (l’homosexualité par ex) la marge est encore plus grande ; en effet ici en Europe il y a plus d’acceptation de son homosexualité (les hommes ne se marient pas) donc mois d’hommes pour nous les femmes !!!!

En + n’oublions pas que malheureusement un grand nombre de femmes meurent prématurément du fait des accouchements, des grossesses difficiles, de maladies, de coups et de maltraitance
Dans certains pays (inde, chine) on les tuent encore aujourd’hui à la naissance

http://www.ined.fr/fr/tout_savoir_popul ... lle_monde/

en ce qui concerne la polygamie si jadis elle avait des causes bien précises (stabilisation des naissances, lévirat, stérilité de la femme etc) aujourd’hui elle est un peu désuète

en + dans l’islam il est dit de traiter les femmes de la même manière or on sait tous que c’est rarement le cas et que l’être humain est tout sauf juste…..
certaines personnes ont déja du mal a traiter leurs enfants de la même manière...
je ne pense donc pas qu’elle puisse être appliquer correctement

maintenant je préfère la polygamie au libertinage…..
je préfère un homme avec 2,3,4 femmes fixes plutôt que 10 maîtresses !!!!!!

perso je pense pas que je pourrai accepter après faut jamais dire jamais……

maintenant chacun fait ce qu’il veut , la liberté des uns finit là où commence celle des autres
kima
Madi Kaama tuguné
Madi Kaama tuguné
 
Messages: 126
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 10:48 am
Localisation: nord

Re: La polygamie, pour ou contre ?

Soninkara
 

Re: La polygamie, pour ou contre ?

Messagepar Moye » Lun Aoû 04, 2008 7:19 pm

kima a écrit:désolé mais c’est faux
c’est souvent un argument qu’emploie la gente masculine pour se « déculpabiliser »
il n’y a pas plus de femmes que d’hommes c’est même le contraire
bien que de part les guerres et les professions difficiles les hommes ont longtemps été plus " exposés " à la mort que les femmes , il n’empêche qu’il y a toujours eu un équilibre naturel

Alors tu as faux !


Il y a à peu près le même nombre de femmes que d’hommes sur Terre. Mais dans le détail, il y a légèrement plus d’hommes : 101 hommes pour 100 femmes (en 2005). De façon encore plus précise, sur 1000 personnes, 503 sont des hommes (50,3%) et 497, des femmes (49,7%). Il naît un peu plus de garçons que de filles : 105 garçons pour 100 filles. Mais les garçons meurent plus que les filles ; c’est vrai dans l’enfance, mais aussi à l’âge adulte. Il arrive donc un âge où les hommes et les femmes sont en nombre égal : en France, c’est à 35 ans (en 2005). Au-delà de cet âge, ce sont les femmes qui sont plus nombreuses, l’écart se creusant avec l’âge. Ainsi, en France, 8 centenaires sur 10 sont des femmes (en 2005).
on s en fout des naissances. c est pas les bébés qui vont se marier mais les adultes. surtout que on se marie de plus en plus tard !!!
donc l'argument il y a plus de filles que de garçons est recevable...en âge de mariage :mrgreen:

mais il y a plus d’hommes que de femmes, surtout en Afrique !!!

tu parles de quelle afrique ?
celle que je connais ?
donne moi tes sources.
au contraire c'est en afrique que le phénomène est criant. comme tu dis, si on prend en compte les guerres où ce sont les gars qui se font le plus zigouiller... :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

en ce qui concerne la polygamie si jadis elle avait des causes bien précises (stabilisation des naissances, lévirat, stérilité de la femme etc) aujourd’hui elle est un peu désuète

je veux que tu augmentes mes connaissances. pourquoi désuet ?
y a beaucoup de choses désuettes :mrgreen:
maintenant je préfère la polygamie au libertinage…..
je préfère un homme avec 2,3,4 femmes fixes plutôt que 10 maîtresses !!!!!!

perso je pense pas que je pourrai accepter après faut jamais dire jamais……

belle analyse. au début c'est la fibre féministe qui a vibré :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Moye
Madi Kaama naabaxa
Madi Kaama naabaxa
 
Messages: 278
Enregistré le: Ven Sep 08, 2006 11:01 pm

Re: La polygamie, pour ou contre ?

Messagepar kima » Mar Aoû 05, 2008 12:55 pm

Au faites cette partie du forum n’est t elle pas réservé aux filles ???? :roll:

Cependant je vais te répondre :wink:

Mon cher ami pour commencer revoit ta définition du mot féminisme car je ne crois pas avoir dis à aucun moment être féministe et en aucun cas je ne pense avoir affirmer ou dit quelque chose de féministe….

La population masculine africaine est très importe tellement que malgré l’émigration massive les naissances ne baissent pas en Afrique (globalement sauf certains pays bien sûr) je persiste et signe :lol:

Soit tu veux des preuves en voila :

http://www.populationdata.net/pauvrete/ ... frique.php

http://laissezlesvivre.free.fr/document ... frique.htm


tu as donné l’exemple du senegal, tu y trouveras plus de détails ici :
http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9n%C3%A9gal


un dernier lien et je pense le meilleur :

http://www.jeuneafrique.com/jeune_afriq ... poleuqirf0

Oui mon ami car malgré les guerres (tout le monde meurent pas durant les guerres) et malgré les épidémies (sida et autres) la natalité africaine reste stable certain dirons que c’est la nature il me plaît à moi de dire et de penser que « grâce a Dieu ».

Bien evidemment il me reste d'autres liens

Dans l'attente de te lire , Bonne lecture !!!
kima
Madi Kaama tuguné
Madi Kaama tuguné
 
Messages: 126
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 10:48 am
Localisation: nord

Re: La polygamie, pour ou contre ?

Messagepar kima » Mar Aoû 05, 2008 12:57 pm

Voici l'article du dernier lien car apparemment il y a un probleme pour afficher la page depuis le lien
il est extrait de jeune afrique



La polygamie est-elle une nécessité en Afrique ?
- 2 février 1999 - par JACQUES VALLIN, DIRECTEUR DE RECHERCHE À L'INSTITUT NATIONAL D'ÉTUDES DÉMOGRAPHIQUES (INED), À PARIS, ET VICE-PRÉSIDENT DE L'UNION INTERNATIONALE POUR L'ÉTUDE SCIENTIFIQUE DE LA POPULATION.
On le dit parfois : les populations africaines comptant plus de femmes que d'hommes, la polygamie est nécessaire pour que chaque femme puisse accéder au mariage, s'accomplir sur le plan affectif et familial et mettre des enfants au monde. Une belle légende parfois entretenue par des hommes dont le métier laisse pourtant supposer qu'ils devraient être bien informés. Je me souviendrai toujours de ce médecin togolais affirmant le plus sérieusement du monde, dans un colloque sur la population, que dans son pays, la polygamie était une nécessité absolue car le Togo comptait sept femmes pour un homme. La réalité est tout autre. Dans tous les pays du monde, sauf situation exceptionnelle, il y a toujours, au total, à peu près autant d'hommes que de femmes.
Il est vrai que cet équilibre entre les sexes varie avec l'âge pour différentes raisons. Mais, au départ, s'il y a déséquilibre, il est plutôt du côté des hommes, puisqu'il naît toujours un peu plus de garçons que de filles. En l'absence de toute intervention humaine, la proportion est de 105 garçons pour 100 filles. Cette proportion était même une des rares constantes observables en démographie, jusqu'à ce que, tout récemment, certaines populations, où le sexe féminin est particulièrement dévalorisé (notamment en Inde), commencent à pratiquer l'avortement sélectif sur la base d'un diagnostic précoce du sexe du foetus. Plus nombreux à la naissance, les garçons sont cependant soumis ensuite à une mortalité plus forte que les filles. Mais, là encore, le phénomène est généralement de faible ampleur. Il n'est d'ailleurs pas toujours avéré. Dans les pays culturellement défavorables au sexe féminin, la mortalité des petites filles est plus forte que celle des garçons et, si les conditions sanitaires sont mauvaises, les femmes adultes souffrent également d'une surmortalité aux âges de la procréation en raison du risque propre aux grossesses et aux accouchements. En Afrique, il y a, en fait, peu de différence de mortalité entre les sexes avant l'âge de 50 ans. Au total, natalité et mortalité combinées produisent un équilibre presque parfait entre les nombres d'hommes et de femmes aux âges de la procréation. Restent les migrations. Elles affectent généralement plus les hommes que les femmes. Mais, là encore, rares sont les pays où les courants migratoires sont assez forts pour provoquer un grave déséquilibre entre les sexes. Et, surtout, ce déséquilibre peut varier de sens. L'Algérie des années soixante-dix, par exemple, a connu un déficit assez marqué de jeunes hommes, mais les pays pétroliers du Golfe se sont trouvés dans la situation inverse. Cela n'a pas empêché la polygamie ni de régresser en Algérie ni de se maintenir dans les pays du Golfe. Quant aux pays d'Afrique subsaharienne, pourtant soumis à d'importants flux migratoires, aucun n'a jamais connu de grave déséquilibre entre sexes, les migrations touchant presque autant les femmes que les hommes.
Pourtant, c'est un fait, la polygamie suppose un déséquilibre numérique. En Afrique, ce déséquilibre que ni la natalité, ni la mortalité, ni les migrations ne produisent, c'est le comportement social qui l'organise, en jouant sur un quatrième élément de la situation démographique : la pyramide des âges. Celle-ci étant très large à la base et maigrissant rapidement d'âge en âge, il suffit que les hommes se marient un peu plus tard que les femmes pour obtenir un nombre de candidates au mariage nettement plus important que celui des candidats. De fait, en Afrique subsaharienne, les âges moyens au premier mariage sont très précoces pour les femmes (de l'ordre de 18-20 ans) et plus tardifs pour les hommes (de l'ordre de 25-28 ans). Ce décalage de 5 à 10 ans met en rapport un effectif de jeunes filles à marier qui peut être supérieur de 15 % à 30 % à celui des hommes cherchant épouse. Mais il faut y ajouter un phénomène complémentaire : après divorce ou veuvage, les femmes se remarient d'autant plus systématiquement que les hommes, même déjà mariés, peuvent les épouser, et les écarts d'âge sont encore plus grands pour ces remariages que pour les mariages de célibataires, ce qui ouvre une seconde voie à la polygamie. Loin d'être une nécessité biologique ou démographique, la polygamie n'est donc en fait réalisable que grâce au respect de normes sociales particulières permettant de créer artificiellement un déséquilibre entre les sexes.
Faute de reposer sur une quelconque nécessité, ces normes ont-elles au moins une utilité ? Pour en juger sur le plan démographique, il faut se rapporter au contexte, aujourd'hui dépassé, qui prévalait lorsqu'elles ont pris corps : il fallait alors maximiser la fécondité pour assurer le renouvellement des générations à une époque où la mortalité infantile était très forte. La polygamie permettait-elle d'avoir plus d'enfants ? On pourrait croire, à première vue, que la réponse diffère selon que l'on adopte le point de vue de la mère ou celui du père. Individuellement, il est bien clair qu'un homme pourra avoir, toutes choses égales par ailleurs, plus d'enfants s'il est polygame que s'il est monogame, alors que pour la femme, que son mari soit polygame ou non, la situation ne changera guère. Mais qu'en est-il sur le plan collectif, pour la fécondité de la population ? Curieusement, là aussi, cela semble dépendre des points de vue. On a pu calculer, par exemple, que, chez les Peuls Bandé du Sénégal oriental, le taux de fécondité était de 7 enfants par femme mais de 12 enfants par homme. Résultat paradoxal puisque ces taux sont obtenus avec le même nombre d'enfants et que l'on sait qu'il y a à peu près autant d'hommes que de femmes.

En fait, ce résultat n'est pas tant dû à la polygamie elle-même qu'au fait que les hommes ont en moyenne leurs enfants nettement plus tard que les femmes. Aux âges où ils procréent, ils sont moins nombreux que les femmes et, pour avoir le même nombre d'enfants, leurs taux de fécondité doivent être plus élevés. Mais, finalement, pour cette même raison, cette fécondité supérieure des hommes ne change en rien la capacité de reproduction de la population. Les hommes ont en moyenne plus d'enfants, certes, mais comme il leur faut plus de temps pour les faire, le renouvellement des générations ne sera pas plus rapide chez les hommes que chez les femmes. Les hommes peuvent ainsi croire que grâce à leur polygamie, ils accroissent la capacité de reproduction de la population. En réalité, ce n'est qu'une illusion.
Masculins ou féminins, les taux de fécondité ne sont guère influencés par la polygamie. On dit pourtant parfois que la polygamie est un recours contre la stérilité. Un homme pourra en effet peut-être avoir d'une seconde épouse la postérité qu'il n'aura pas eue de la première ; encore faudrait-il que ce ne soit pas lui qui soit stérile. Et, de toute façon, la première épouse n'en aura sans doute que moins de chance encore d'avoir des enfants, sauf si elle divorce pour se remarier. En fait, pour que la polygamie soit une manière de parer à la stérilité, il faudrait qu'elle soit symétrique : qu'elle s'applique aussi bien aux femmes qu'aux hommes. J'ai en effet employé jusqu'à présent ce mot avec le sens qu'on lui donne généralement (le fait pour un homme d'épouser plusieurs femmes) et pour lequel on devrait dire polygynie. À dire vrai, polygamie a un sens plus général englobant aussi le fait pour une femme d'avoir plusieurs maris, la polyandrie. Pour qu'elle réduise la fréquence de la stérilité dans une population, il faudrait que la polygamie y soit pratiquée simultanément dans les deux sens. Ce qui n'est guère le cas, ni en Afrique ni ailleurs !

La polygamie n'est donc ni nécessaire ni utile sur le plan démographique. En revanche, elle est un puissant facteur d'inégalité entre les sexes. N'étant pratiquée que dans une seule direction, elle donne plus de droits à l'homme qu'à la femme. Et bien sûr, plus de pouvoir. Plus l'homme sera riche, plus il pourra avoir de femmes et plus il tirera profit et puissance de leur travail ainsi que des enfants qu'elles lui donneront. Et par ce biais, la polygamie est aussi un facteur d'inégalités entre les hommes eux-mêmes, les plus pauvres devant parfois rester sans femme pour que de plus riches puissent en avoir plusieurs.
Mais la polygamie, au moins dans son acception traditionnelle, a toute chance de disparaître. Elle a déjà beaucoup reculé dans nombre de pays où elle était jadis pratiquée. En Afrique du Nord, notamment, elle est devenue très marginale, même là où elle n'a pas encore été légalement abolie comme en Tunisie. En Afrique sub-saharienne même, l'évolution démographique la fera sans doute aussi disparaître. Elle est en effet facilitée aujourd'hui par la forme très évasée des pyramides d'âge. Lorsque celles-ci auront pris leur forme post-transitionnelle, beaucoup moins large à la base, il ne suffira plus aux hommes de se marier plus tard que les femmes pour pouvoir en épouser plusieurs : chaque cas de polygamie condamnera automatiquement un ou plusieurs hommes au célibat forcé. Et que dire des sociétés où la dévalorisation du sexe féminin est telle qu'elle pousse les parents à pratiquer l'avortement sélectif ? Les hommes n'y auront même plus tous accès au mariage monogame ! Y encouragera-t-on alors la polyandrie ?
kima
Madi Kaama tuguné
Madi Kaama tuguné
 
Messages: 126
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 10:48 am
Localisation: nord

Re: La polygamie, pour ou contre ?

Messagepar Dado » Mer Aoû 06, 2008 11:24 pm

Moye ne défend pas l'indéfendable. la polygamie va mourir
et on va tous prendre des amants et des maitresses :mrgreen:
Dado Lagaré
Avatar de l’utilisateur
Dado
Madi Kaama naxando
Madi Kaama naxando
 
Messages: 471
Enregistré le: Lun Sep 10, 2007 2:22 am
Sexe: Fille

Re: La polygamie, pour ou contre ?

Messagepar La Négritude » Jeu Aoû 07, 2008 1:22 am

Y a trop de filles au chômage, ici ou ailleurs, alors laissez-nous vous prendre en mariage, vous épargner la vie de vieille fille :D
Une amie guinéenne (récemment mariée presque trentenaire) m'a dit, lors d'une discussion ceci : "Tu sais, c'est très dure pour une fille de se marier tard, très tard, surtout ici en France, car tu contrôles tout, tu es libre, et c'est très difficile de perdre cette liberté libre une fois mariée." Donc, avis aux vieilles filles :mrgreen:

Quelle chance d'être un homme, quatre femmes, wow !
:P
Signez la pétition contre les tests ADN imposés aux immmigrés : http://www.touchepasamonadn.com
.
Avatar de l’utilisateur
La Négritude
Madi Kaama naabaxa
Madi Kaama naabaxa
 
Messages: 247
Enregistré le: Mar Sep 05, 2006 10:21 pm
Localisation: Paris
Sexe: Garçon

Re: La polygamie, pour ou contre ?

Messagepar coutora » Jeu Aoû 07, 2008 1:48 am

La Négritude a écrit:Y a trop de filles au chômage, ici ou ailleurs, alors laissez-nous vous prendre en mariage, vous épargner la vie de vieille fille :D
Une amie guinéenne m'a dit, lors d'une discussion ceci : "Tu sais, c'est très dure pour une fille de se marier tard, très tard, surtout ici en France, car tu contrôles tout, tu es libre, et c'est très difficile de perdre cette liberté libre une fois mariée." Donc, avis aux vieilles filles :mrgreen:

Quelle chance d'être un homme, quatre femmes, wow !
:P


La négri,la chance oui mais faut pas faire comme les mafieux de M a r a b o u t e s avec des femmes xesselisé :D
La couleur de la peau de l'homme n'a pas plus d'importance que de ces yeux ce qui est important c'est ce qu'il a dans la tete
Avatar de l’utilisateur
coutora
Madi Kaama naabaxa
Madi Kaama naabaxa
 
Messages: 222
Enregistré le: Mer Avr 02, 2008 12:47 pm
Sexe: Garçon

Re: La polygamie, pour ou contre ?

Messagepar fatou » Jeu Aoû 07, 2008 1:56 am

coutora a écrit:
La Négritude a écrit:Y a trop de filles au chômage, ici ou ailleurs, alors laissez-nous vous prendre en mariage, vous épargner la vie de vieille fille :D
Une amie guinéenne m'a dit, lors d'une discussion ceci : "Tu sais, c'est très dure pour une fille de se marier tard, très tard, surtout ici en France, car tu contrôles tout, tu es libre, et c'est très difficile de perdre cette liberté libre une fois mariée." Donc, avis aux vieilles filles :mrgreen:

Quelle chance d'être un homme, quatre femmes, wow !
:P


La négri,la chance oui mais faut pas faire comme les mafieux de M a r a b o u t e s avec des femmes xesselisé :D

je ne suis pas dogmatique. je diré pas je suis contre juste pour etre contre.
seulement je prefere la monogamie. les hommes pratiquent la polygamie sans
se souscrire à tous les critères que la religion les a soumises.
Avatar de l’utilisateur
fatou
Modos
Modos
 
Messages: 1067
Enregistré le: Jeu Nov 23, 2006 5:08 pm
Sexe: Fille

Re: La polygamie, pour ou contre ?

Messagepar La Négritude » Jeu Aoû 07, 2008 2:13 am

fatou a écrit:
coutora a écrit:
La Négritude a écrit:Y a trop de filles au chômage, ici ou ailleurs, alors laissez-nous vous prendre en mariage, vous épargner la vie de vieille fille :D
Une amie guinéenne m'a dit, lors d'une discussion ceci : "Tu sais, c'est très dure pour une fille de se marier tard, très tard, surtout ici en France, car tu contrôles tout, tu es libre, et c'est très difficile de perdre cette liberté libre une fois mariée." Donc, avis aux vieilles filles :mrgreen:

Quelle chance d'être un homme, quatre femmes, wow !
:P


La négri,la chance oui mais faut pas faire comme les mafieux de M a r a b o u t e s avec des femmes xesselisé :D

je ne suis pas dogmatique. je diré pas je suis contre juste pour etre contre.
seulement je prefere la monogamie. les hommes pratiquent la polygamie sans
se souscrire à tous les critères que la religion les a soumises.


Fatou tu as raison et je ne nie pas, c'est la pure vérité ce que tu dis. Mais ce n'es pas un argument valable fasse à un homme - même s'il est potentiellement infidèle (comme les femmes d'ailleurs) - qui veut prendre une deuxième épouse.
J'ai connu des filles d'un dogmatisme indéboulonnable et qui se définissent comme des "intéllectuelles" (lol !) mais qui sont finies par être deuxième épouse (pour l'une et quatrième pour une autre), mais elles ont quelque chose en commun : l'âge. La première avait 31 ans et l'autre 33. A Dakar, mais elles ont étudié et avaient commencé à bosser ici. C'est depuis lors que ça me fait rire quand j'entends une fille dire qu'on ne la verra jamais dans un couple polygame, ça me fait doucement sourire, parce que la réalité est plus forte que tous les dogmes qu'on s'inventent.

Douce, sera la nuit !

P.S. : Moi je ne serai pas polygame. Je le dis, parce que je ne suis pas une fille lol !
Signez la pétition contre les tests ADN imposés aux immmigrés : http://www.touchepasamonadn.com
.
Avatar de l’utilisateur
La Négritude
Madi Kaama naabaxa
Madi Kaama naabaxa
 
Messages: 247
Enregistré le: Mar Sep 05, 2006 10:21 pm
Localisation: Paris
Sexe: Garçon

Re: La polygamie, pour ou contre ?

Messagepar kima » Jeu Aoû 07, 2008 10:18 am

negritude a dit :

Fatou tu as raison et je ne nie pas, c'est la pure vérité ce que tu dis. Mais ce n'es pas un argument valable fasse à un homme - même s'il est potentiellement infidèle (comme les femmes d'ailleurs) - qui veut prendre une deuxième épouse.
J'ai connu des filles d'un dogmatisme indéboulonnable et qui se définissent comme des "intéllectuelles" (lol !) mais qui sont finies par être deuxième épouse (pour l'une et quatrième pour une autre), mais elles ont quelque chose en commun : l'âge. La première avait 31 ans et l'autre 33. A Dakar, mais elles ont étudié et avaient commencé à bosser ici. C'est depuis lors que ça me fait rire quand j'entends une fille dire qu'on ne la verra jamais dans un couple polygame, ça me fait doucement sourire, parce que la réalité est plus forte que tous les dogmes qu'on s'inventent.

Douce, sera la nuit !



Il est vrai que le facteur de l'âge est important en ...Afrique!!!
car ici les filles qui ont fait des etudes poussés (la majorité ) se marient plus tard c'est juste arithmétique.
C'est clair que dans un continent où l'alphabetisation des femmes n'est pas importante l'age du mariage soit precoce oui et dans ce cas dépassé 20 ans san etre marié c'est plutôt désolant
Des filles pas marieeà 30 ans j'en connais des dizaines et des dizaines !!!!!
Qu’elles soient maghrebines, soninkés, bambaras, peuls et bien evidemment françaises
Il est peut être difficile de devenir 1ere femme o senegal après 30 ans mais ici même à 50 ans on peut se trouver sa petite moitié et vivre sa vie de femme (unique) tranquillement..

De plus les femmes ont de mois en moins besoin des hommes (c’est un fait et non un argument feministe) tout comme le fait que l’age du mariage recule en France pour tous chez les femmes comme chez les hommes (phénomène Tanguy)
C’est juste une question géographique et sociologique.

Va aux etats unis (phénomene reflété par des series comme ally mac beal, sex and the city, desperate housewifes etc )ce phénomene est de société. Car c'est un FAIT de société


De toutes manieres les vieilles filles c’est a partir de 40 ans jusque là ont les femmes celibataires sont appelés catherinette !!!!!


Surtout il ne sert à rien de se marier tôt pour être malheureuse car mieux vaut être seule que mal accompagnée !!!!!!
kima
Madi Kaama tuguné
Madi Kaama tuguné
 
Messages: 126
Enregistré le: Lun Fév 26, 2007 10:48 am
Localisation: nord

PrécédenteSuivante

Retourner vers Forum entre Filles - Soninké

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités