Vous êtes ici : Accueil de Portail Soninkara

Histoire d’un grand oisif et autres proverbes Soninké

Vous êtes ici : Accueil de Portail Soninkara
Vieux-Sage-Soninke

Les Soninko disent: «  di xallen kitta saqen ya« . Le Grand Oisif a eu sa part sur son lit. Si une personne est oisive, c’est qu’il y a des gens qui travaillent pour lui sous le soleil. Un homme appelé « Ba-Saqa » (grand dormeur) partit chercher fortune mais revint bredouille chez-lui. Dépité de ces années de labeurs, de recherches et d’émigration, sans avoir pu rapporter quelques sous, Ba Saqa, de guerre lasse décida de rester couché et oisif. Il décréta:

- Si la devait me parvenir, elle me trouvera couché!

Un jour, il décida de creuser une fosse sceptique derrière sa maison. En creusant ce trou, il trouva un canari dont l’ouverture est scellée par le séjour prolongé dans la terre. Il remonta avec soin ce canari et l’ouvrit. Il trouva qu’elle est remplie de pépites d’or. Il fut content mais se remémora qu’il n’accepterait de richesse que s’il l’obtient couchée. Ba Saqa demanda à son meilleur de venir récupérer le canari rempli d’or. Son fut très content et porta sa richesse. Mais quand il voulut mettre sa main dans le canari pour prendre quelques pépites, elles furent toutes transformées en serpent venimeux !

Histoire des forgerons de Barago : des Touré Sama aux Touré Diarafa, Partie 7

Vous êtes ici : Accueil de Portail Soninkara
histoire-des-forgerons-barago

Si on a dit qu’il est venu avec son nom de famille, cela veut dire que ça coule de source. Ils lui demandèrent:

– Quel sera ton nom de famille?

Diarafa.

Depuis qu’il utilisa le le soufflet à peau de lion, le marteau et l’enclume. Saluons-le du nom de Touré Diarafa. C’est ce forgeron que nous saluons par ce surnom Diarafa. Ce forgeron devint le chef des de Barago. Au début on l’appela Bambouré, mais ce surnom fut vite abandonné. Ensuite on l’appela , mais c’est Touré Diarafa qui demeura.

I ga ti a d’i janmun ri, a janmu ke xullen ya ni. I ti: «An n’a janmun ñaana kan ŋa?»

Hamé Dramé: Bafi Dembélé et Yarounga Tamoura à Déguembéré, Partie 17

Vous êtes ici : Accueil de Portail Soninkara
Hame-Drame-histoire-el-hadj-oumar-tall-th

retourna sur ses pas et vint retrouver El Hadj Oumar.

– Je suis parti à la mare de , dit Bafi Dembélé.

– Qu’as-tu vu, demanda El Hadj Oumar.

– Avant de te dire ce que j’ai vu au bord de la mare, je te demande une précision. Depuis Fouta jusqu’au Macina, qui s’appelle Bafi Dembélé ?

– Il n’y a qu’un seul et unique Bafi Dembélé, répondit El Hadj Oumar.

– J’ai vu au bord de la mare, deux superbes créatures qui disent que leur mari s’appelle Bafi Dembélé qui va mourir aujourd’hui, dit Bafi Dembélé.

– Les femmes que tu as aperçues au bord de la mare de Manou-Manou sont les épouses paradisiaques que Dieu t’a réservées en récompense de tes efforts dans la guerre sainte, lui expliqua El Hadj Oumar. Ce ne sont que les aperçus de tout ce qui t’attend aux Jardins d’Eden.

Conte Soninké sur la patience: le Roi despote et l’enfant initié

Vous êtes ici : Accueil de Portail Soninkara
contes-soninke

En Afrique on a coutume de dire que rien de plus précieux n’a été donné à une personne que la . Seulement la voie qui y mène est parsemée de multiples obstacles. C’est ainsi que la plupart des gens prennent le raccourci de la facilité et de l’immédiateté. Les disent «An ga na tiide muñi, a na yinbin qoron kita» «On n’aura les braises qu’après avoir supporté la fumée âcre». Il y a très longtemps dans une cité, vivait un roi d’un despotisme incommensurable. Pour asseoir durablement et sans accroche son pouvoir sur le pauvre peuple, il s’attacha les services d’un grand sorcier . A l’image de son roi, ce sorcier est aussi maléfique que méchant. Ayant atteint un âge avancé, le sorcier soucieux de la continuité de son œuvre maléfique dit au roi:

– J’ai atteint un âge avancé et ai un pied dans la tombe. Je te prie de me donner un élève afin que je l’instruise et l’initie à la .

Le roi lui trouva un enfant à instruire. Mais à chaque fois que l’enfant vienne prendre ses cours, son maître initiateur le maltraita et lui fit subir des sévices par méchanceté. Quand il lui arriva de prendre la clé des champs en faisant l’école buissonnière, sa famille sévit encore plus durement que le maître.

Interview du vice-président de l’APS, Ousmane Diagana : «Ça commence à se pérenniser de façon durable»

Vous êtes ici : Accueil de Portail Soninkara
Ousmane-Diagana-1

Pour avoir une vue globale sur le plan organisationnel, financier et faire un bilan de la 3ème édition du Festival international , qui s’est tenu à Nouakchott du 20 au 24 février dernier, votre journal « Le Débat » a approché le vice-président de l’Association pour la promotion de la langue et de la culture (Aps), M. .

 Le Débat : Qui est Ousmane Diagana ?

M.Diagana: Je m’appelle Ousmane Diagana. Je suis le vice-président de l’, qui est l’une des promotrices et initiatrices du Festival international soninké dont la 3ème édition a eu lieu en Mauritanie cette année. Après cette 3ème édition du dans la capitale mauritanienne, quelles sont vos

Powered by Culture et Societe | Copyright © Soninkara 2002-2013 | CNIL nº1189522