Les villes de KANKAN, Bakonko, Fodékaria,et karifamoudouya fondés par les Soninké en 1690

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Venus du vers 1690, sous la conduite du patriarche , des marchands Sarakollé ou Marka descendants  de l’Empire du Ghana s´installérent le long du fleuve Milo et créerent le royaume musulman de Baté, constitué de douze villages. les plus importants de ses villages sont : , , .

Ces marchands ne tardérent pas á abandonner le Sarakollé au profit de la langue malinké. A la fois geurriers et marchands, ils propageaient l´islam. C´est pourquoi on leur donna le nom de MANINKAMORI ou marabout des malinkés, les populations qui les entouraient étaient encore animistes.

La ville de kankan devint la capitale du , elle recevait de nombreuses caravanes venant aussi bien de la forêt que du Soudan. Vers 1850, Kankan était une grande ville, entourée de murailles et qui contrôlait toute le commerce du Manding et de la forêt. En 1879, la ville fut conquise par l´Almamy Samory Touré, aprés lui les Francais l´occupérent en 1891.

 En d´autre terme on diras qu´il est fondé au 17 em siecle par des marchands sarakolés venus de Diafounou, la province du Baté, le long du Milo devint au XIX siecle un puissant royaume ayant Kankan pour capitale. Carrefour commercial entre le Soudan et la région forestiére, de kankan partaient de grandes caravanes vers la forêt et en revenaient chargées de cola , d´huile de palme et d´esclaves. Kankan fut aussi une ville religieuse qui rayonna sur tous les pays de la savane.

Ainsi au 18è siecle Alfa Kabiné Kaba, puissant chef religieux noua des relation amicales et commerciales entre Kankan et Timbo capitale du Fouta Djallon. Il défendit sa ville et repoussa les attaques du chef animiste Condé Bourama, partant en geurre contre le Fouta Djallon.

La ville atteignit son apogée au xix em siécle, elle étendit son influence sur le , , et leWoulada. Vers 1879, elle fut conquise par l´Almamy Samory, dés la premiére occasion , elle s´affranchit de la tutelle de celui-ci. En 1891 les Francais occupérent kankan. Pour résumer les Maninkamori, á l´origine étaient des marchands Sarakollés venus de Diafounou s´installer sur les rives du Milo.

Kankan fut la capitale du Baté, royaume fondé par ces marchands Sarakhoullé qui furent aussi des propagateurs de l´islam. Dans l´histoire de la ville de kankan on compte de grands marabouts, parmi eux il faut citer Karamö Sekouba, Alfa Kabiné, Oumar Ba Kaba, Karamoko Mory, Karamö Talibi etc… 

Posté   le 30 Oct 2006   par   doudou
par   doudou   @   31 Oct 2006 03:44 am
C’est un ami peul fouta guinéen qui est à dakar qui m’a scanné le texte et me l’a envoyé.
Ce qui m’a frappé, c’est que les soninko sont partout mais à chaque fois, ils se laissent phagocyter par les langues environnantes, chose que ne connaissent pas les peuls.
Va faire un tour au mureaux, Dreux ou Mantes-la-Jolie, tu te croiras à un  » Foulan Gnindé  » (campement peul).
par   demba suomarè   @   30 Oct 2006 09:11 pm
doudou merci pour tout ces histiore.vraiment,je ne sais pas, là ou vous aviez pris cet histoire, tout et vrai. moi aussi, quelque ma raconte comme ça, kan j’etès a kankan.je fait 5ans a kankan.merci encore

Share.

About Author

Comments are closed.