Vous êtes ici : Portail Soninkara » La Société » Les Recettes de Cuisine Soninké » Maaro-Thieb » [Vidéo] Gastronomie Soninké-Plat de cuisine: Cuisine et recettes Soninké: Maro, thieboudieun, Samé

[Vidéo] Gastronomie Soninké-Plat de cuisine: Cuisine et recettes Soninké: Maro, thieboudieun, Samé

thieboudienne-thieboudieun-thiebou-dieun

thieboudienne-thieboudieun-thiebou-dieun

 

Le thiéb ou maro en

Le thiéb est un nom wolof qui signifie maro (riz) en Soninké. Ce plat est considéré comme le plat national au Sénégal. Il existe le Thieboudieune (riz au poisson) et thiebouyap (riz à la viande). Ce mets est cuisiné de plus en plus au Soninkara, principalement au Gadiaga, Haïré, Fouta, Guidimakha. La préparation du thieb est assez facile. Il faut compter 2 à 3 heures pour la préparation de ce plat.

Le thiéboudiène, thiéboudienne ou encore Ceebu jën (littéralement en wolof riz au poisson), est le mets le plus célèbre de la cuisine sénégalaise, le plat national. On le retrouve aussi dans les pays voisins comme la Mauritanie ou la Gambie (benechin), voire dans le reste de l’Afrique de l’Ouest sous le terme de riz au gras ou riz sénégalais. L’origine de ce plat est communément attribuée à la ville de Saint-Louis, au XIXe siècle, où l’on y prépare une variante nommée thiéboudiène Penda Mbaye.

Ingrédients:

  1. Riz
  2. Poisson frais (thiof, capitaine, tilapia,…)
  3. Poisson sec (guedj)
  4. Huile
  5. Tomate concentrée.
  6. Aubergines, carottes, poivrons vert, oignons, feuilles d’oseille (sangoumé).
  7. Persils, piments
  8. Aubergines, choux.
  9. Ail
  10. Poivre, bouillons.
  11. Sel
  12. Feuilles de laurier

Préparation:

  1. Ecailler et laver soigneusement le poisson et faire une pique (entaille transversale).
  2. Piler le persil, le sel, le piment et les aromates. C’est l’un des rituels du thieboudieune (riz au poisson).
  3. Mettre l’huile dans la marmite et laisser chauffer.
  4. Faire frire les poissons.
  5. Enlever les poissons ainsi frits.
  6. Couper les oigons en tranche très fine et les mettre dans l’huile pour les dorer. Couper en tranche les aubergines et le chou
  7. Ajouter la tomate concentrée ou fraiche et verser 2 litres d’eau et délayer le tout. Couvrir.
  8. Mélanger très régulièrement, jusqu’à avoir l’imression que c’est granulé. Rajouter beaucoup d’eau et mettre le poisson sec, et le reste des légumes.
  9. Remettre les poissons dans la sauce (pour relever le goût).
  10. Ajouter du sel, du poivre et quelques feuilles de laurier.
  11. Mettre le couvercle et laisser réduire.
  12. En attendant, laver le riz, le cuire à la vapeur comme le couscous. C’est préférable. Ainsi, il ne consommera pas beaucoup d’eau
  13. Enlever les poissons et les légumes de la sauce.
  14. Verser le riz pré cuit dans la sauce. Le dosage entre la sauce et le riz doit être adéquat, sinon le thieboudieun risque de devenir collant ou sec.
  15. Ne plus remuer, couvrir la marmite.
  16. Quand le riz commence à émerger de la sauce, diminuer le feu sans remuer et vérifier que les grains de riz qui émergent sont cuits
  17. Remuer une fois, en transvasant le fond et le dessus.

Le riz est prê à être déguster.

 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.

Powered by Culture et Societe | Copyright © Soninkara 2002-2013 | CNIL nº1189522