Vous êtes ici : Portail Soninkara » Actualité » Actualité Sénégalaise » Des voitures volées en France planquées au Sénégal : Des juges Français débarquent à Dakar

Des voitures volées en France planquées au Sénégal : Des juges Français débarquent à Dakar

Que non ! C’est une vaste affaire de véhiculés volés en France et «planqués» au Sénégal qui a amené ces magistrats dans notre pays. Dans le cadre de l’instruction de cette affaire, le juge Français a fait une commission rogatoire pour mener une enquête à Dakar. En collaboration avec les limiers de la Dic, des véhicules volés en France et circulant à Dakar ont été identifiés et immobilisés par les autorités judiciaires après une enquête minutieuse. «C’est une vaste affaire. Mais grâce à la collaboration entre nos deux pays, nous n’avons pas eu de mal à identifier et à immobiliser les véhicules», confie une source sûre.Qui ajoute que les «propriétaires» des véhicules ont été tous entendus par les magistrats Français, assistés par les limiers de la Dic. «Mais, il n’y a pas eu d’arrestations pour le moment, même si l’enquête avance à grands pas», ajoute une autre source.  De l’enquête, il ressort que les véhicules volés en France entraient au Sénégal via la République Islamique de Mauritani,e voisine. «Lorsque l’affaire a éclaté, l’enquête du juge Français a révélé des ramifications qui ont conduit, entre autres pays, au nôtre. Les véhicules entraient via la Mauritanie.
Puis, ils étaient retapés pour brouiller les pistes. Mais comme les magistrats Français avaient des indications révélées par l’enquête préliminaire, ils n’ont pas eu de mal à les identifier en collaboration avec la Dic, qui a fait un excellent travail», témoigne une source judiciaire. Cette dernière ajoute que ces commissions rogatoires sont fréquentes entre la France et le Sénégal. «Il est arrivé à plusieurs reprises que Seynabou Ndiaye Diakhaté, alors doyenne des juges, effectue des voyages en France dans le cadre de commissions rogatoires», affirme une source. D’ailleurs, une personne de race blanche a été
longuement entendue hier. L’enquête des magistrats français assistés de la Dic, suit son cours, et devrait connaître d’autres rebondissements dans les prochains jours…
Posté   le 04 Apr 2007   par   biko

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.

Powered by Culture et Societe | Copyright © Soninkara 2002-2013 | CNIL nº1189522