COMMUNIQUE DE PRESSE : Initiative d’organisation de l’espace SONINKARA pour son émergence

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La communauté de France s’est réunie ce samedi 27 décembre 2014 à 15h30 au 61 rue de Charonne dans le 11ème arrondissement de Paris, sous l’impulsion d’un comité d’initiative. Malgré le froid et la distance, plus d’une vingtaine de villages et de villes de l’espace Soninkara, ont été représentés par des responsables d’associations, des hommes de culture ou autres personnes ressources. Cette grande rencontre avait pour objectif de réfléchir sur la nécessité de mettre en place une organisation permettant de créer un espace viable pour non seulement promouvoir la culture, l’identité et la langue mais surtout pour le développement d’activités économiques, sources d’emplois sûrs et créateurs de richesses durables dans l’esprit des pôles territoires.

Rappelons que les mauvaises conditions climatiques associées à l’absence de véritables politiques publiques pour le développement des régions orientales du pays, en occurrence Kédougou, Tamba Counda et Matam ont engendré de graves problèmes d’exode rural. Cette situation peine encore à trouver une solution durable malgré l’engagement politico-économique des gouvernements successifs et les investissements importants des émigrés à travers des projets associatifs villageois. C’est pourquoi, les ressortissants ont décidé de s’organiser afin de mettre en place un espace structuré pour l’émergence de leurs terroirs.

Après quatre heures de discussions, à l’unanimité, les participants ont non seulement salué l’initiative de la rencontre mais surtout adhéré à l’idée de mettre en place un mouvement. C’est dans ce sens qu’ils se sont engagés à inscrire leurs terroirs sur la trajectoire de l’émergence. Cependant, la réussite d’une telle ambition repose sur la capacité à mobiliser les ressources disponibles, la mise en place des conditions favorisant les investissements porteurs de croissance en adéquation avec les politiques publiques ainsi qu’une meilleure organisation de cet espace inépuisable au-delà de sa dimension géographique.

Ce mouvement permettra de créer un espace de mutualisation des forces vives à travers une harmonisation et une optimisation des stratégies développées au niveau de chaque localité de nos terroirs. A travers cette volonté, les initiateurs ont conscience qu’ils ont rendez-vous avec l’histoire en donnant plus de visibilité à leurs terroirs auprès des autorités de l’Etat. Raisons pour laquelle qu’ils ont le devoir de réussir cette mission ô combien importante pour les populations. Force est de constater que la dynamique du mouvement est déjà engagée à un niveau que rien ne pourra l’arrêter, si ce n’est sa propre inertie ! Malgré tout, ce comité d’initiative a besoin du soutien et de l’adhésion de tout le monde pour sa survie. C’est dans ce sens que le comité invite l’ensemble des populations aussi bien dans la diaspora qu’au niveau national, à une mobilisation générale, Ensemble pour l’émergence de nos terroirs !

En somme, l’organisation de nos terroirs dans l’esprit des pôles territoires aura un véritable impact économique sur cette partie du Sénégal. Il bouleversera tout un territoire avec ses différents enjeux économiques, spatiaux, socioculturels et environnementaux. Pour élargir la base du mouvement, des cellules de relais seront implantées dans chaque pays de la diaspora et au Sénégal sous forme de réseautage via une communication basée sur les outils NTIC, les radios communautaires, sans oublier les médias classiques. Un espace de dialogue sous forme de forum est également en construction et le lien vous sera communiqué prochainement.

Rejoignez-nous en envoyant un message d’adhésion à l’adresse: [email protected]ail.com

Abdourahmane KOITA, Fait à Paris le 28 Décembre 2014

Share.

About Author

Comments are closed.