Histoire des forgerons de Barago : Comment les Touré Sama sont devenus forgerons, Partie 6

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Partie 12345

Le parle beaucoup. A chaque fois qu’il rentre à Barago, c’est cette parole qu’il dit. Il disait « je ne vois un forgeron faire quelque chose, à fortiori la détruire« . Ces paroles n’ayant pas plu à , des hommes se saisirent de et le bastonnèrent à la demande express de . On le fit descendre de son cheval, en le dévêtant de son boubou et en lui confisquant son fusil. Bano rentra dans cet état à Barago. En rentrant dans le mur de Barago, il trouva le chef des forgerons. C’est un issu de . Cela veut dire qu’il était un d’origine.

Ñaxamala raqen gaben ni, a nda ñi roono Baaraago ta wo ta, a do ke digaame yan roono. A ga ke digaame be koono, i ke ma maana war’a yi. I ke m’a wari tage ra ga fo sirondini, sakkati a n’a bonondi. I da kisima Baano katu Jaabe ñamariyen kanma, n’a yanqand’i setusin ŋa, n’a xallandoroken rag’a yi, n’a marafa baanen rag’a yi, sefe ma ri tanma baane be ga xallandoroken jiiban ŋa. Baano saag’i tan ŋa, nan ri Baaraago tonbonŋen kanma. A koota, tage be ga Baaraago yinmankaaxun ŋa, a xa ni sooninkantagen ya, a xa giri Xayamanga ya.

Ce forgeron s’appelait Négué Silman et son de famille est Saama. C’était un Wagué et on le surnommait « le gardien de l’eau ». Il quitta Wagadou et vint s’établir à Barago. Il utilisa le le soufflet à peau de lion, le marteau et l’enclume. La forge devint sa seconde demeure. C’est ainsi qu’il devint forgeron. Il s’installa sur sa peau de lion. Les forgerons se réunirent pour donner un nom à ce nouveau forgeron. On demanda à Bano de donner un surnom à . Bano leur dit qu’il n’a jamais donné de surnom à aucun forgeron de Barago, étant donné qu’ils se sont tous établis ensemble à Barago.

Ken sooninkantage ga ñi Xayamanga koota be, a toxon ya ni Negesilima, a janmun ya ni Tuure Saama, wagen ya ni, i na ti ‘ji gume’. A ga bogu Xayamanga nan ri Baaraago taaxen di, a ga da sinbon wutu na fuluman wutu. A ga da jarintafeten tuntun wutu, na jerintafeten gujan wutu, a ga taaxu Bannamaaxu, tagadu kafi me yi. I da Baano xiri, i t’a na janmu xiri ke tage yi, a na danbe k’a yi. Baano t’i ma danbe wallahi tago beenu ga taaxu Baaraago, i d’i taaxu doome i m’a wallah’i ya.

Négué Silman Touré est devenu forgeron, Bano leur dit qu’il ne peut lui donner un surnom s’il ne l’avait pas fait pour le reste de Barago. Mais comme l’assemblée insista beaucoup, Bano consentit à donner un surnom à Négué Silman Touré. Bano leur dit:

– Il est venu lui même avec son surnom. On dit Touré Samaké, je ne parle pas de ce nom. Je parle du nom que lui-même s’est cherché de part son travail dans la forge…

A ken legerintan ri ya, i ra nta katti na danbe wallah’a ya, n’a ñi i ga ma danbe kita tagadu kutten ŋa. Xa i ga t’i na janmu k’a yi, a d’i janmun ri ya. I ti Tuure Saamake i nta do ken ŋa de! I na do janmun ya, a yinme ga da fo be muuru t’i gollen ŋa. Baano ti Tuure Saamake fe. I ga ti a d’i

Partie 12345

Share.

About Author

Comments are closed.